L’insomnie ou trouble du sommeil

Ses causes

  • stress, examen, difficultés professionnelles, soucis familiaux , dépit amoureux …perturbent votre sommeil.
  • douleurs, difficultés respiratoires, démangeaisons, besoin impérieux d’aller aux toilettes … sont des causes d’insomnie à traiter rapidement avec votre médecin.
  • certains médicaments peuvent perturber votre sommeil consulter votre médecin ou nos pharmaciens si vous avez un doute.

Les insomnies

Certaines personnes ont du mal à s’endormir, d’autres se réveillent pendant la nuit ou trop tôt le matin. Une personne sur dix est insomniaque.

Les conséquences de l’insomnie

Un sommeil perturbé  peut conduire au bout d’un certain temps à des répercussions sur la vie quotidienne :

  • fatigue persistante,
  • irritabilité, mauvaise humeur,
  • tension musculaire,
  • baisse de mémoire…

Il est donc important de traiter rapidement une insomnie. Si vous notez une perte d’intérêt pour vos passe temps favoris ou vos proches, consulter votre médecin.

Insomnie et aromathérapie

Pour les insomnies occasionnelles

L’aromathérapie est à privilégier dans les insomnies occasionnelles. Les résultats sont excellents et les risques d’effets indésirables et de dépendance évités.

On regroupe dans une même catégorie, les plantes qui ont une activité sédative générale c’est-à-dire qu’elles tendent à s’opposer à la nervosité et à réduire l’activité des individus et celles qui facilitent l’endormissement. Certaines de ces plantes sédatives favorisant l’endormissement possèdent aussi des propriétés anxiolytiques c’est-à-dire qu’elles luttent contre l’anxiété, qu’elle soit diurne ou nocturne;

L’AUBÉPINE est un arbuste épineux, très répandu en Europe et en Asie Occidentale dont les sommités fleuries sont traditionnellement utilisées dans le traitement des états nerveux et les troubles mineurs du sommeil ainsi que dans l’éréthisme cardiaque. Les sommités fleuries renferment des flavonoïdes, des proanthocyanidols et des amines comme la phénéthylamine. Les propriétés sédatives ont été démontrées ainsi que les effets antiarythmiques, hypotenseurs et dilatateurs des artères coronaires. La plante peut être utilisée en infusion.


La MELISSE
est utilisée contre les troubles nerveux et les troubles digestifs. Ses propriétés antispasmodiques, analgésiques et antivirales ont aussi été mises en évidence. Ce sont les feuilles qui sont utilisées, elles renferment des acides triterpéniques, des flavonoïdes, des acides phénols ainsi qu’une huile essentielle. Les feuilles sont employées en infusion ou en friction.

La LAVANDE VRAIE  Les fleurs sont traditionnellement utilisées en usage interne contre les troubles mineurs du sommeil et en usage externe dans le traitement des petites plaies, érythèmes ou brûlures, du nez bouché et des maux de gorge. Les fleurs renferment une huile essentielle. Des propriétés sédatives ont été mises en évidence ainsi que des effets antiseptiques et cicatrisants. La plante est utilisée sous forme d’infusion.

 

LA VALÉRIANE C’est une grande herbe vivace. Les racines et les rhizomes séchés constituent la matière première, caractérisée par une odeur forte et désagréable. La valériane est traditionnellement utilisée contre les troubles mineurs du sommeil et comme sédative. Des acides terpéniques, des iridoïdes et une huile essentielle ont été identifiés et représentent les principes actifs de la plante. Les effets sédatifs potentialisateurs du sommeil, antispasmodiques et analgésiques mineurs ont été mis en évidence chez l’animal. La plante est utilisée en infusion ou macération.


PAVOT DE CALIFORNIE
petite plante herbacée est originaire de Californie comme son nom l’indique. La plante est indiquée dans l’anxiété, la nervosité et les troubles du sommeil. Ses parties aériennes renferment des alcaloïdes ainsi que des phytostérols et des caroténoïdes. Elle peut être utilisée en infusion.

 

 

 

 

Les insomnies chroniques

Certaines personnes dorment mal depuis très longtemps, elles ont l’impression de mal dormir voir même de pas dormir du tout… Elles consomment des médicaments, parfois même depuis très longtemps. Parfois la somnolence, la sensation de dépendance … amènent certaines personnes à vouloir diminuer les doses de médicaments. Cette décision doit être communiquée à votre médecin.

 

Laisser un commentaire