De la tristesse à la dépression

Faut-il pour autant cacher, son état de mal être, comme la société nous l’impose depuis notre tendre enfance ? Surtout être forts et courageux comme les indiens, surtout ne pas échouer, toujours être dans une stratégie de réussite. Si la tristesse est une émotion de valence négative, la dépression n’est pas une émotion mais une maladie qu’il faut diagnostiquer.

Ceux qui sont tristes depuis un certain temps, auront probablement remarqué des troubles de l’alimentation, du sommeil, une sensation de non plaisir pour des activités qu’ils aimaient auparavant, une absence de motivation pour les tâches quotidiennes, des difficultés de concentration, un sentiment de culpabilité qui persiste dans le temps.

La tristesse en tant qu’émotion, est une opportunité unique pour se connaître, réaliser et réagir. « Riez quand vous pouvez et pleurez quand vous en avez besoin. (Chojin).

Chaque larme raconte une histoire bien personnelle, on peut pleurer de joie, de haine, en regardant un film qui nous émeut. Lorsque nous pleurons, nous remplissons une fonction de libération et de communication avec les autres pour trouver de la consolation. Lorsque l’on refuse de pleurer alors qu’on en a besoin, on agit simplement en fonction du regard des autres, on ne veut pas être jugé-e-s.

Le fait de pleurer nous calme, nous permet de mieux respirer, d’être fidèles à ce que l’on ressent, de nous connecter aux autres. Qu’y a-t-il donc de mal à cela ? L’entourage nous dit souvent de ne pas pleurer, d’être fort, évidemment aucune intention malveillante ne part de cela, ce sont des phrases que l’on entend et que l’on nous apprend. Oui, mais voilà, elles en arrivent à s’ancrer en nous généralement, les enfants ne tardent pas à assimiler cette censure que leur proposent les adultes, comme si le faire, et donc se retenir de pleurer constituait une étape nécessaire vers l’adolescence et l’étape adulte.

Finalement, la tristesse est une de nos plus grandes émotions et utilisée à bon escient et de manière raisonnée, elle peut également se révéler être une de nos plus grandes alliées.

Laisser un commentaire