Les bienfaits cachés du Thym

Les bienfaits du thym

Quelques indications thérapeutiques usuelles : Affections respiratoires et de la sphère ORL : asthme, bronchite, pleurésie, rhume des foins, coqueluche, angine, otite, emphysème, rhume, rhinite, rhinopharyngite. Dérèglements digestifs et intestinaux : ballonnements, diarrhée, flatulences, mais aussi ulcère à Helicobacter pylori ..


Tisane de thym frais :

  • 10 g de thym frais à infuser dans 1 litre d’eau bouillante.
  • Infuser  10 minutes.
  • Filtrez et ajoutez vos ingrédients comme une cuillère de miel, citron…)

Tisane de thym séché

  • 8 cuillères à café de thym séché.

Histoire du thym

Utilisée depuis l’Antiquité pour combattre de nombreux maux, le thym est une plante médicinale. Du temps des grecs et des romains, on la faisait brûler pour purifier l’air intérieur, on la plongeait dans les bains avant de partir au combat.

Ses composants

  • Thymol : un anti-infectieux puissant
  • Géraniol
  • Linalol
  • Carvacrol
  • flavonoïdes, conférant aux plantes leurs propriétés antioxydantes

 

Pas moins de  350 espèces, la plus utilisée des variétés est le thym commun ou Thymus vulgaris. Le thym citron ou Thymus x citriodorus est une espèce très appréciée pour son parfum citronné. Enfin, la troisième variété courante, le thym serpolet ou Thymus serpyllum, offre un goût plus léger et présente un feuillage plus petit.

Laisser un commentaire